Les Gillet de Lyon Fortunes d’une grande dynastie industrielle (1838-2015)

 

Signalons la publication chez Droz, de l’ouvrage d’Hervé Joly, Les Gillet, Fortunes d’une grande dynastie industrielle, 2015, 512 p.

Les Gillet, porteurs d’un patronyme très courant au point que l’on précise souvent « de Lyon », formaient une dynastie industrielle étonnamment méconnue. Leur importance économique à l’échelle nationale voire internationale dans les industries textiles et chimiques justifie une monographie, mais celle-ci se veut aussi un fil rouge pour évoquer les transformations du capitalisme français depuis un siècle et demi. Cet ouvrage associe histoire d’entreprise et biographie familiale. Il s’appuie sur des années de recherche dans des sources multiples, en l’absence d’« archives Gillet » constituées. Il est écrit sans complaisance, tout en faisant justice de légendes plus souvent noires que dorées. Le modeste atelier de teinture pour soie fondé en 1838 par François Gillet est devenu, trois générations plus tard, un ensemble industriel gigantesque dont on peine à dégager toutes les ramifications. Le vaste réseau familial s’est implanté dans de nombreuses institutions. Les observateurs de l’époque lui ont prêté une influence considérable. Hervé Joly mène une enquête rigoureuse pour en analyser les ressorts.

ISBN 978-2-600-01894-4

29 € papier, 23,20 € numérique
Hervé Joly, directeur de recherche CNRS (Laboratoire Triangle, Université de Lyon), travaille depuis de nombreuses années sur l’histoire économique et sociale des entrepreneurs et des milieux d’affaires. Parmi ses publications antérieures : Patrons d’Allemagne. Sociologie d’une élite industrielle. 1933-1989 (Presses de SciencesPo, 1996) et Diriger une grande entreprise au XXe siècle : l’élite industrielle française(Presses universitaires François-Rabelais, 2013, Prix Crédit agricole d’histoire des entreprises).