Travail, travailleurs et ouvriers d’Europe au XXe siècle

couv1Nous signalons la parution du volume dirigé par Nicolas Hatzfeld, Michel Pigenet et Xavier Vigna : Travail, travailleurs et ouvriers d’Europe au XXe siècle, Dijon, EUD, 2016, 359 p., 20 €

Présentation de l’ouvrage :

Ouvriers et travailleurs sont des figures bien connues, mais leurs contours n’ont cessé d’évoluer au XIXe et XXe siècles en Europe. À partir d’un réexamen de la manière dont on a écrit leur histoire, le propos de cet ouvrage ambitieux est de redessiner ces figures. Rassemblant une vingtaine des meilleurs spécialistes de huit pays, le livre monte sous un jour nouveau ces hommes et ces femmes, engagés dans des métiers et des activités exigeantes, à travers des territoires, depuis les Asturies jusqu’à la vallée de la Clyde écossaise, où des thématiques, la santé ou le chômage, les statuts ou les mobilisations. Par là, en même temps qu’une histoire plurielle du travail se dessine, de nouvelles pistes apparaissent pour continuer à étudier celles et ceux qui constituent les classes subalternes de nos sociétés.

Sommaire :

 Introduction générale : Nicolas Hatzfeld, Michel Pigenet, Xavier Vigna

1e partie : Historiographies européennes

Arthur McIvor (U. Glasgow) : Le travail en Grande-Bretagne: une étude historiographique

Eric Geerkens (U. Liège) : Travail et travailleurs dans l’historiographie belge de la période contemporaine

Dietmar Süss (U. Augsburg) : De la fin et du début de l’histoire des ouvriers en Allemagne

Nicolas Hatzfeld, Michel Pigenet, Xavier Vigna : Perspectives cavalières sur l’historiographie française de l’époque contemporaine

Pere Gabriel (U.  autonome de Barcelone) : Histoire des ouvriers et histoire du travail en Espagne

Marcel van der Linden (IHS d’Amsterdam) : L’histoire ouvrière européenne. Le long chemin vers une collaboration sans frontières.

2e partie : Les conflits, les mobilisations

Francine Bolle (U. libre de Bruxelles) : Les grèves générales de 1932 et 1936 en Belgique. Mobilisation et conflits

Samia Beziou (U. libre de Bruxelles) : La grande grève belge de l’hiver 1960-1961. Entre historiographie et mémoire du fédéralisme wallon.

Ruben Vega (U. d’Oviedo) Travailler dans la construction navale en Espagne. Pratiques et mémoires.

Stefano Musso (U. Turin) : Les travailleurs de l’automobile en Italie : force et faiblesse du mouvement ouvrier à la Fiat dans les années de croissance

Xavier Vigna (U. Bourgogne) : La violence dans les grèves ouvrières en France au XXe siècle

3e partie : Catégories de travailleurs et parcours professionnels

Anne-Sophie Bruno (U. Paris 1) : Les catégories d’emploi, contrepoint aux catégories de main-d’œuvre ? Le cas des femmes et des immigrés en France au XXe siècle

Cristina Borderias (U. Barcelone) : Le travail féminin en Espagne dans le premier tiers du XXe siècle: réalités et représentations d’une transition

Christian Chevandier (U. Havre) : Ouvriers dans des activités dites de services : des hommes à part

Anna Pellegrino (U. Padoue) : Les travailleurs artisans en Italie 1880-1940 : continuité, transformations et culture du travail

Ferruccio Ricciardi (Laboratoire LISE, CNAM-CNRS): Les frontières de l’autorité au travail : études et controverses autour de la figure du contremaître (Europe et Etats-Unis, XIXe-XXe siècles)

Tyler Stovall (U. Santa Cruz) : Travailleurs de couleur dans la France de l’entre-deux-guerres

4e partie : Constructions collectives

Laure Machu (U. Paris X) : Les conventions collectives en Europe dans la première moitié du vingtième siècle.

Marion Fontaine (U. Avignon) : Mineurs, classe et contre-société : quels nouveaux questionnements ?

Ad Knotter (U. Maastricht) : Du contrôle des services de placements au contrôle des chômeurs. L’intégration des syndicats dans les agences publiques pour l’emploi en Europe occidentale au début du XXe siècle

Michel Pigenet (U. Paris 1) : A propos des territoires et niveaux pertinents de l’action collective ouvrière en France au XXe siècle

Nicolas Hatzfeld (U. d’Evry) : Forces sociales et politiques publiques : esquisse en trois temps de la santé au travail (France, XXe siècle)

Envoi :

Jean-Claude Daumas (U. Franche-Comté) : L’histoire ouvrière, quel retour ?


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search