L’invention de l’eau embouteillée

Nicolas MARTY, L’invention de l’eau embouteillée. Qualités, normes et marchés de l’eau en bouteille en Europe, XIXe-XXe siècles.

L’eau embouteillée, sous l’appellation eau minérale ou eau de source est aujourd’hui un produit emblématique de la société de consommation, mondiale et globalisée. Son usage, initié en Europe, s’est étendu au reste du monde depuis la fin des années 1980. Cet ouvrage se propose de montrer comment ce produit s’est littéralement « construit » et imposé en Europe depuis le milieu du XIXe siècle. L’analyse ne s’est pas bornée à décrire les techniques industrielles et commerciales, les entreprises qui les mettent en œuvre et les consommateurs qui achètent ce produit. L’auteur interroge aussi l’histoire de l’eau en bouteille par le biais de l’articulation entre normes et marchés dans six pays européens : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, la France et le Royaume-Uni. Dans une démarche comparatiste, il analyse comment s’interpénètrent les logiques marchandes et non marchandes, en suivant au plus près les institutions et les acteurs, producteurs et consommateurs, ainsi que la grande diversité d’experts (ingénieurs, pharmaciens, médecins etc.) engagés dans la mise sur le marché de ce produit. Au final, l’ouvrage permet de comprendre comment le produit que nous consommons tous les jours ne s’est pas « naturellement » imposé mais est le résultat d’un processus complexe.

Nicolas MARTY, L’invention de l’eau embouteillée. Qualités, normes et marchés de l’eau en bouteille en Europe, XIXe-XXe siècles, Peter Lang, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013. 397 p. Collection: L’Europe alimentaire / European Food Issues/ Europa alimentaria / L’Europa alimentare – volume 5

[En savoir plus]


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search