Colloque : Requérir, délibérer, (se) régler : les acteurs des normes professionnelles

Requérir, délibérer, (se) régler : 

les acteurs des normes professionnelles 

Université de Paris-Est Marne-la-Vallée 

13-14 septembre 2018 

Amphithéâtre Georges Perec 

Après avoir interrogé les multiples formes de réglementation des métiers lors d’une première rencontre, l’enquête se prolonge en mettant l’accent sur les acteurs impliqués dans l’élaboration des normes professionnelles. Le rôle des gens de métiers encadrés par les normes est au cœur de l’approche. Il sera confronté aux spécificités de l’action des autorités et juridictions dans le domaine professionnel et à la place accordée à d’autres acteurs concernés par ces régulations. On envisagera la manière dont la réglementation fixe la répartition des rôles et les moyens mis à disposition pour les assumer. 

Jeudi 13 septembre 

Axe 1 : 

Acteurs des processus d’élaboration des règlements de métiers 

9h30 Accueil 

10h-13h : présidence Giuliano Milani 

Philippe Bernardi (CNRS-LaMOP), Corine Maitte (UPEM-ACP), François Rivière (Paris 7-ICT) 

Introduction 

Dominique Adrian (Université de Lorraine) 

Le conseil et les métiers dans les villes allemandes, XIV e -XV e siècles 

Jean-Louis Roch (Université de Rouen) 

Les inconnus des règlementations des métiers. des vinages aux bonnes gens et aux prud’hommes (XIII e -XV e siècles) 

Arnaldo Sousa Melo (Université du Minho) 

Les acteurs de la règlementation des métiers dans les villes portugaises au XIV e et XV e siècles 

Juan Vicens Garcia (Université de Valence) 

Le roi, la ville et les métiers en concurrence. Réflexions sur les acteurs des ordonnances médiévales de Valence (XIV e -XV e siècles) 

13h-14h : Déjeuner 

14h-17h : présidence Philippe Minard 

Emanuela Garofalo (Université de Palerme) 

Construction Guilds in Southern Italy and the Islands (15 th -16 th ): leaderships and rivalries 

Samuel Guicheteau (Université de Nantes) 

La tentative d’un groupe de portefaix pour être reconnu comme jurande : les multiples acteurs de la réglementation (Nantes, 1720-40) 

Robin Quillien (EHESS-CRH) / Emilie Fiorucci (Institut Universitaire Européen de Florence) 

Les « formes réglées de l’échange » dans la mercerie et les traghetti . Une étude comparée de la fabrique de la norme de deux professions à Venise (XV e -XVI e siècles) 

Myriam Trima (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) 

Quand les ouvriers imposent un règlement. L’expérience de la manufacture des Gobelins en 1791 

Vendredi 14 septembre 

Axe 2 : 

Acteurs de l’application et de l’interprétation de la règlementation 

9h30 Accueil 

10h-13h : présidence Didier Lett 

Benoît Descamps (Université Paris 1) 

Zoom sur l’étal et l’écorcherie. Les acteurs des normes professionnelles dans la boucherie parisienne. 

Laura Righi (Université de Trente) 

À la tête des arts : administrateurs et entrepreneurs face à la gestion des métiers du cuir à Bologne entre XIII e et XV e siècle 

Julien Lugand (Université de Perpignan) 

Réglementation d’un métier d’art : les doreurs de Barcelone, XVII e -XVIII e siècle 

Sandrine Victor (Université d’Albi) 

Acteurs et mise en pratique de la norme dans le secteur de la construction : interactions entre Métier et autorités municipales en Catalogne au bas Moyen Âge 

13h-14h Déjeuner 

14h-15h : présidence Simona Cerutti 

Andrea Caracausi (Université de Padoue) 

Derrière les normes, procédures conflits et factions dans l’université de l’art de la laine de Padoue 

Solène Rivoal (Université d’Aix-Marseille) 

L’expertise des pêcheurs vénitiens dans la construction des normes professionnelles des communautés de pêche (XVIIIe siècle) 

Nicoletta Rolla (EHESS) 

De l’origine au métier. Le statut de l’université des maîtres charpentiers de Turin du 1733

15h-16h 

Table-ronde conclusive et perspectives 

participeront : Simona Cerutti (EHESS-CRH), Didier Lett (Paris-Diderot), Philippe Minard (Paris 8, IDEHES), Philippe Bernardi (CNRS-LaMOP) ; Caroline Bourlet (IRHT) ; Robert Carvais (CTAD) ; Corine Maitte (UPEM-ACP) ; Judicaël Petrowiste (Paris Diderot-ICT/CNRS-LaMOP) ; François Rivière (Paris Diderot-ICT) ; Arnaldo Sousa Melo (Universidade do Minho)