Journée d’étude des doctorant.e.s de l’AFHMT La crise du travail, le travail en crise(s)

Samedi 6 avril 2019, Amphithéâtre Dupuis, Centre Malher, Centre d’histoire sociale, 9 rue Malher, 75004
Organisée par Adeline Blaszkiewicz, Romain Castellesi et Amandine Tabutaud

9h-9h30 : Accueil des participant.es et du public

9 h 30 – 11h00 : Des travailleurs et travailleuses en crise(s)

Discutante : Isabelle Lespinet-Moret (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

9h30 – 9h50 : « ‘Au plus haut de la précarité’ : notes sur les chercheurs indiens en Europe à l’ère de la précarisation », Vinicius Kauê Ferreira (École des Hautes Etudes en Sciences Sociales)
9h50 – 10h10 : « De la fatigue nerveuse au stress. Une reconnaissance syndicale complexe des troubles psychiques (1982-1995) », Rémy Ponge (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

10h10 – 10h25 : Intervention de la discutante
10h25 – 10h45 : Discussion
10h45 – 11h00 : Pause

11h00 – 12h30 : Les logiques sectorielles de la crise du travail
Discutant : Frank Georgi (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

11h00 – 11h20 : « L’installation des ouvriers (post-) yougoslaves à Sochaux-Montbéliard au prisme des crises du travail », Juliette Ronsin (École Normale Supérieure de Paris)
11h20 – 11h40 : « Le colportage en Grande-Bretagne : un travail en crise, travail de crise (1870-années 1960)? », Léa Leboissetier (École Normale Supérieure de Lyon)
11h40 – 12h00 : « Between resistance and collaboration: maritime teaboys and the making of Chinese working class culture in Wartime China, 1937-1941 », Peter Kwok-Fai Law (University of London)
12h 00 – 12h15 : Intervention du discutant
12h15 – 12h30 : Discussion.

12h30 – 14h : Pause déjeuner.

14h – 16h15 : La crise du travail : discours et représentations
Discutant : Nicolas Hatzfeld (Université d’Evry-Val d’Essonne)

14h-14h25 : « Quelques conseils pour endiguer la crise du travail dans l’Athènes du IVe siècle avant notre ère d’après les Poroi de Xénophon », Ophélie Lécuyer (Université de Strasbourg)

14h25-14h50 : « Sorties d’usine et Pathos formel : la crise du travail vue au prisme de l’art contemporain », Camille Richert (Institut d’Études Politiques de Paris)
14h50-15h15 : « La structuration des activités humaines par projets : aliénation, souffrances psychiques, nouvelles exigences d’émancipation », Amaena Guéniot (Université de Nanterre)
15h15-15h30 : Intervention du discutant
15h30-15h45 : Discussion
15h45-16h15 : Conclusion de la journée



Citer ce billet
blaszkiewicz (2019, 13 mars). Journée d’étude des doctorant.e.s de l’AFHMT La crise du travail, le travail en crise(s). Mondes du travail. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aqyr

blaszkiewicz

Docteure en histoire contemporaine (Centre d'histoire sociale des mondes contemporains), professeure d'histoire-géographie au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search