Le mouvement des associations de travailleurs au XIXe siècle

Colloque international, lundi 7 et mardi 8 octobre 2019

Université de Lille – Campus Pont de Bois – Villeneuve d’Ascq

Bâtiment A, salle de séminaire de l’IRHiS (A1 152)

 

PROGRAMME

Lundi 7 octobre

9h15 – Accueil des participant.e.s

9h30 – Introduction générale et point historiographique par les organisateurs,

Carole CHRISTEN (Université de Lille), Caroline FAYOLLE (Université de

Montpellier) et Samuel HAYAT (CNRS/CERAPS)

– Présentation des fonds des Archives nationales du monde du travail (ANMT)

sur les associations ouvrières et les mouvements sociaux par Louise ROGER-

ESTRADE

L’essor de l’organisation ouvrière pendant les années 1830-1840

Président de séance : Thomas BOUCHET (Université de Lausanne)

10h15-11h30

François JARRIGE (Université de Bourgogne)

S’associer pour civiliser les mécaniques. Imaginaires et pratiques

associationnistes des imprimeurs-typographes sous la monarchie de Juillet

Carole CHRISTEN (Université de Lille)

L’Association libre pour l’éducation gratuite du peuple, 1831-1834 : une

association « par des ouvriers et pour des ouvriers » (Cabet) ?

11h45-13h00

Jean-Christophe BALOIS-PROYART (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

Les associations : un moyen dans la lutte contre l’intermédiation marchande du

travail ?

Christos ANDRIANOPOULOS (EHESS)

L’organisation du travail de Louis Blanc : les limites d’une rencontre entre

interventionnisme et associationnisme

13h00-14h30 Déjeuner

La Seconde République, âge d’or des associations ouvrières ?

Présidente de séance : Sylvie APRILE (Université Paris Nanterre)

14h30-15h45

Vincent ROBERT (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

Jeanne Deroin, Pauline Roland et l’affaire de la rue Michel-le Comte : les

enjeux du démantèlement de l’Union des associations parisiennes (mai-novembre

1850)

Jonathan BARBIER (Sciences Po Toulouse – BnF)

Publiciser les associations ouvrières sous la Deuxième République : l’Almanach

des associations ouvrières pour 1850

16h15-17h30

Mathias PAREYRE (Université de Lille)

De l’exigence de boire le vin au litre à la défense de la République sociale,

Les Voraces lyonnais au début de la Deuxième République

Alejandro MADRID (Université de Valparaiso)

Francisco Bilbao et les théories du gouvernement direct

 

Mardi 8 octobre

Expériences locales et internationales dans le second XIXe siècle

Président de séance : Philippe DARRIULAT (Sciences Po Lille)

9h30-10h45

Robin LAUNAY (Université de Rouen Normandie)

L’évolution du rôle des sociétés de secours mutuel en Sicile après l’unité

italienne : l’exemple de la Société Ouvrière de Messine (1860-1914)

Costantino PAONESSA (UC Louvain)

Expériences, contributions et enjeux de l’internationalisme en situation

coloniale : le cas de l’Égypte (1861-1880)

11h00-12h15

Céline BELLAN (Université de Bourgogne)

Défendre la République, résister au patronat : du Club National au Cercle des

Études Sociales, des grèves de 1848 à la Commune de 1871, une étude des

associations ouvrières au Creusot

Joelle PETIT (Conservatoire national des arts et métiers)

Organisation et évolution des syndicats marbriers belges au XIXe siècle

12h15-13h45 Déjeuner

Les voies multiples de l’institutionnalisation des associations ouvrières

Présidente de séance : Michèle RIOT-SARCEY (Université Paris 8 – Saint-Denis)

13h45-15h00

Anna SAFRONOVA (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

Faire grève ou créer un atelier coopératif ? La place des promoteurs des

associations de production en Russie, 1870-1922

Cyril MELOT (Université Paris 8 – Saint-Denis)

Associations ouvrières et partis ouvriers : discordance des temps et

divergence des fins (1879-1896)

15h30-16h15

Olivier CHAIBI (Université Paris-Est Créteil)

Financer les associations de travailleurs : une oeuvre impossible ? De l’échec

de la Banque du Peuple (1849) à la faillite de la Société du Crédit au Travail

(1868)

Chloé GABORIAUX (Sciences Po Lyon)

La reconnaissance d’utilité publique des associations ouvrières (1879-1914)

16h15-17h

Conclusion par Jean-Louis LAVILLE (Conservatoire national des arts et métiers)

et Michèle RIOT-SARCEY (Université Paris 8 – Saint-Denis)

 

Accès : M° Pont de Bois

Contacts : carole.christen@univ-lille.fr; caroline.fayolle@umontpellier.fr;

samuel.hayat@cnrs.fr


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search