[REPORTÉE] Journée d’étude des doctorant.e.s de l’AFHMT Écrire le travail

JOURNÉE D’ÉTUDES REPORTÉE SINE DIE DU FAIT DE LA FERMETURE DES UNIVERSITÉS

Mercredi 1er avril 2020, Campus Condorcet, Centre des colloques, salle 3.01 (3e étage), 10 rue des Fillettes, 93300 Aubervilliers

Organisée par Adeline Blaszkiewicz, Romain Castellesi et Amandine Tabutaud

9h30 : Accueil des participant.e.s et du public

PREMIERE PARTIE : La plume au travail : le travail écrit par les travailleuses et les travailleurs

Discutante : Éliane Le Port (Université Évry Val-d’Essonne)

10h – 10h25 : « Raoul Vergez, artisan-romancier. Empreintes de la main dans l’œuvre littéraire », Francine Barancourt (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

10h25 – 10h50 : « Le travail et la voix. Réflexions sur la vocalité dans les littératures ouvrières de la première moitié du XX e siècle », Samia Meyers (Université de Strasbourg)

10h50 – 11h15 : « María Arondo et l’écriture du travail. Classe, genre, jeunesse et migration des bonnes espagnoles à Paris », Rocío Negrete Peña (Université Bordeaux-Montaigne)

11h15 – 12h : Discussion

12h-12h30 : Questions de la salle

12h30 – 14h : Pause déjeuner.

DEUXIEME PARTIE : Écrire pour enquêter le travail

Discutant : Xavier Vigna (Université Paris-Nanterre)

14h-14h25 : « (D)écrire la pénibilité au travail : le corps des ouvriers de l’imprimerie au tournant du XIXe siècle, un enjeu d’écriture », Juliette Milleron, (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

14h25-14h50 : « Analyse de la rédaction de mémoires professionnels en formation de maïeutique, comme produit et support de redéfinition du territoire d’exercice des sages-femmes », Myriam Borel (Université de Bourgogne)
14h50-15h15 : « Le harcèlement au travail de femmes, entretiens de recherche », Laurence Desmet (Université de Reims-Champagne-Ardennes)

15h15-16h : Discussion

16h-16h25 : Claire Edey Gamassou (maîtresse de conférences, IUT Créteil-Vitry) : le concours

« Écrire le travail » organisé avec des élèves de lycées professionnels de l’académie de Versailles.

16h25-16h50 : Nicolas Hatzfeld (professeur des Université, Université d’Évry Val d’Essonne) :historien et établi, retours d’expériences.

16h50-17h30 : Discussion et conclusion de la journée

19h30 : Les nocturnes de l’histoire, rencontre de l’histoire autour d’Aubervilliers, de Léon Bonneff

proposée par l’AFHMT et Benoît Hamelin de la Compagnie Méliadès, à la Villa Mais d’ici

« Aubervilliers, théâtre d’une ville industrielle », 77 rue des Cités Aubervilliers


blaszkiewicz

Doctorante en histoire contemporaine au CHS XXème siècle (Paris 1 - Panthéon Sorbonne)