Journée des doctorants “Écrire le travail” et Assemblée générale de l’AFHMT

Samedi 26 septembre 2020, Centre Malher, 9 rue Malher 75004, Paris Amphithéâtre Dupuis

Organisée par Adeline Blaszkiewicz, Romain Castellesi et Amandine Tabutaud

9h30 : Accueil des participant.e.s et du public

PREMIERE PARTIE : 10h – 12 h 00 La plume au travail : le travail écrit par les travailleuses et des travailleurs

Discutante : Éliane Le Port (Université Évry Val-d’Essonne)

10h – 10h20 : Francine Barancourt (École des Hautes Études en Sciences Sociales), « Raoul Vergez, artisan-romancier. Empreintes de la main dans l’œuvre littéraire »

10h20 – 10h40 : Samia Myers (Université de Strasbourg), « Le travail et la voix. Réflexions sur la vocalité dans les littératures ouvrières de la première moitié du XXe siècle »,

10h40 – 11h00 : Rocío Negrete Peña (Université Bordeaux-Montaigne), « María Arondo et l’écriture du travail. Classe, genre, jeunesse et migration des bonnes espagnoles à Paris »


11h00 – 11h30 : Discussion

11h30-12h00 : Questions de la salle
12h00 – 13h00 : Pause déjeuner.

13h00-14h30 : Assemblée Générale de l’AFHMT

DEUXIEME PARTIE : 14h30 – 16h : Expériences d’écriture du travail

Discutante : Amandine Tabutaud (Université d’Évry Val d’Essonne)

14h30-14h50 : Claire Edey Gamassou (Université Paris-Est Créteil, membre du bureau et co-directrice scientifique du GIS Gestes), « Le concours « Écrire le travail » organisé avec des élèves de lycées professionnels de l’académie de Versailles ».

14h50-15h10 : Nicolas Hatzfeld (Université d’Évry Val d’Essonne), « Historien et établi, retours d’expériences ».

 15h10-15h45 : discussion

15h45-16h: pause

TROISIEME PARTIE : 16h-18h : Écrire pour enquêter le travail
Discutante : Camille Fauroux, maitresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Toulouse (FRAMESPA)

16h00-16h20 : Juliette Milleron (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « (D)écrire la pénibilité au travail : le corps des ouvriers de l’imprimerie au tournant du XIXe siècle, un enjeu d’écriture »

16h20-16h40 : Myriam Borel (Université de Bourgogne), « Analyse de la rédaction de mémoires professionnels en formation de maïeutique, comme produit et support de redéfinition du territoire d’exercice des sages-femmes »

16h40-17h00 : Laurence Desmet (Université de Reims-Champagne-Ardennes), « Le harcèlement au travail de femmes, entretiens de recherche »

17h00-17h30 : Discussion
17h30-18h : Questions de la salle et conclusion de la journée 

18h: remise du prix de thèse Rolande Trempé de l’AFHMT


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
blaszkiewicz (14 juillet 2020). Journée des doctorants “Écrire le travail” et Assemblée générale de l’AFHMT. Mondes du travail. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/aqzx


blaszkiewicz

Docteure en histoire contemporaine (Centre d'histoire sociale des mondes contemporains), professeure d'histoire-géographie au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search