Les temps du travail en longue durée

Nous signalons la parution du livre de Corine Maitte, professeure d’histoire moderne à l’université Gustave Eiffel, et de Didier Terrier, professeur émérite à l’université de Valenciennes, Les rythmes du labeur. Enquête sur le temps de travail en Europe occidental, XIVe – XIXe siècles, à La Dispute, 432 p., 28 €.

Présentation sur le site de l’éditeur :
Temps, rythmes et intensité du travail sont des questions qui traversent depuis des siècles les sociétés occidentales. En 1516, dans son Utopie, Thomas More imagine déjà les Utopiens travaillant seulement six heures par jour, alors que partout ailleurs « le triste sort de l’ouvrier » est de s’atteler « au travail comme des bêtes de somme depuis le grand matin jusque bien avant dans la nuit ! ». Oser une perspective historique de longue durée est un pari pour mieux comprendre les problématiques actuelles à propos du travail. En écho aux analyses des sociologues, cet ouvrage aborde les différents rythmes du labeur, du temps court de la journée à celui des saisons et de l’année, depuis le XIVe jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Ce livre devrait faire l’objet d’une présentation prochaine par l’AFHMT.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search