Motion du conseil d’administration de l’AFHMT

Le Conseil d’administration de l’association française pour l’histoire des mondes du travail s’associe à l’unanimité à la motion adoptée par les quatre associations d’historiennes et d’historiens du supérieur  et dénonce les propos de la ministre de l’Enseignement supérieur évoquant un supposé « islamo-gauchisme » auquel «l’université n’est pas imperméable ». Comme ces associations, l’AFHMT rappelle « le principe d’indépendance des enseignants- chercheurs » : en sciences humaines tout particulièrement, « le choix de leurs objets de recherche et de leurs méthodes de travail ne doit faire l’objet d’aucune forme de pression ou d’intimidation de la part du pouvoir politique ». Les libertés académiques ne sont pas négociables.

Au lieu de fantasmer un danger, nous rappelons la réalité particulièrement sombre que nous affrontons : la course effrénée aux appels à projets pour obtenir des budgets de recherche et une évaluation incessante qui nous fait perdre du temps, de l’énergie au détriment de la qualité de la recherche tout en générant une bureaucratie galopante. 

Nous dénonçons plus vivement encore les réformes en cours des concours de recrutement dans l’enseignement primaire comme secondaire qui vont dégrader de façon durable la formation des maîtres, entraîner dans les années qui viennent un décrochage très brutal du niveau de recrutement des enseignants et par là même l’ensemble du système éducatif français, déjà fort mis à mal.

Enfin, comme l’a fait la section 22 du CNU, nous ne pouvons que déplorer la « destruction cynique du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche ». Cette politique se traduit par un manque cruel de moyens, la précarisation des personnels, la dégradation des conditions d’enseignement et de recherche, la baisse du nombre de postes depuis 2011 qui coïncide avec la baisse du budget moyen alloué aux étudiants. Dans cette situation dramatique, l’incapacité des ministres Blanquer et Vidal à gérer la crise sanitaire alors qu’ils portent des attaques ineptes et dangereuses, achève de les discréditer.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search