Avoir l’étoffe de Jérémie Brucker

L’AFHMT est particulièrement heureuse de la publication aux éditions Arbre Bleu à Nancy du livre de Jérémie Brucker, Avoir l’étoffe. Une histoire du vêtement professionnel en France des années 1880 à nos jours . Premier livre de notre collection, car premier lauréat du Prix Rolande-Trempé que notre association décerne !

Présentation 

Dans le monde du travail, les lois, les règles, les normes, les codes et les usages font le vêtement. L’habillement porté au travail est une combinaison originale d’habits fournis ou imposés par l’employeur et de vêtements laissés à l’appréciation des travailleurs. Professionnel, de travail ou d’uniforme, l’habit revêt de nombreuses fonctions et symboliques : il cache, montre ou met en valeur le corps dans le but de servir l’entreprise à l’extérieur comme dans son organisation interne.

Les profondes mutations du vestiaire professionnel depuis le XIXe siècle en font un objet d’étude historique de premier plan. Simplifiée, normalisée, voire supprimée, la tenue de travail implique l’intervention, la manipulation et le regard d’une multitude d’acteurs comme, par exemple, les dirigeants d’entreprise, les fabricants de vêtements, les travailleurs et les travailleuses ou encore les usagers et les clients.

À la croisée de l’histoire économique, sociale, culturelle et des études de genre, cet ouvrage étudie le vêtement sous toutes ses coutures – couleurs, formes, matériaux – et analyse sa place dans l’organisation des entreprises, notamment à La Poste et à la SNCF. Cette étude mesure également le rôle du vêtement de travail dans la construction des identités sexuées personnelles et professionnelles afin d’évaluer le pouvoir des apparences dans les milieux professionnels français des années 1880 à nos jours.

 

406 p., 32 €.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search