Séminaire Produire la différenciation sociale: travail, savoirs et appartenances dans les villes d’Ancien Régime

PRODUIRE LA DIFFÉRENCIATION SOCIALE : TRAVAIL, SAVOIRS ET APPARTENANCES dans les villes d’Ancien Régime (Europe-Amériques)

Nicolas Lyon-Caen, IHMC-CNRS

Corine Maitte, Université Gustave Eiffel

Mathieu Marraud, CRH-CNRS

Jean-Paul Zuñiga, CRH-EHESS

2ème et 4ème vendredi du mois, 14h30-16h30, Campus Condorcet, Centre de Colloques salle 3.07 (Cours des humanités 93300 Aubervilliers), à partir du 26 novembre

Ce séminaire interrogera la cohésion des sociétés urbaines d’Ancien Régime sous l’angle des continuités et des discontinuités traversant le social. À rebours de toute réification de catégories sociales exogènes, l’attention sera portée sur les dynamiques et les changements qui font et défont les groupes, comme sur les processus de catégorisation qui permettent alors de les penser. Le travail, en tant que forme de socialisation par l’exercice d’une activité, sera au centre de l’attention. On s’interrogera sur les lieux où il se déroule, les formes d’organisation qu’il revêt, les groupes sans cesse mouvants qui l’accomplissent et son importance dans l’économie urbaine. Les différentes formes de travail (mécaniques, théoriques) seront liées à la question de l’inscription spatiale et sociale des savoirs (pratiques, juridiques, etc.) et de ses formes de reconnaissance et de formalisation, vecteurs de hiérarchisation. Le parti pris de ce séminaire est celui du décentrement et du désenclavement historiographique, qui permettra la confrontation des terrains américain et européen.

Rémunérations et formes du travail

26 novembre : Introduction.

Salaire et main-d’œuvre dans les obrajes (Jean-Paul Zuñiga)

10 décembre : Les hiérarchies de rémunération chez les employés Médicis (Corine Maitte)

14 janvier :     Typologie de la rémunération et circulation de l’argent dans les corporations parisiennes (Mathieu Marraud)

Mobilités croisées : sociale, géographique, professionnelle

28 janvier :     Identités croisées : la représentation des Indiens des Pueblos de Indios et des Espagnols dans un manuscrit guarani des missions jésuites du Paraguay, XVIIIe siècle (Mickael Orantin, Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine)

11février :       Quitter Orléans. La mobilité résidentielle des riches provinciaux vers Paris, XVIIe-XVIIIe siècles (Nicolas Lyon-Caen)

11 mars :         Transmission des métiers et mobilités géographiques : stratégies collectives et individuelles de franchissement des barrières dans la région de Rouen à la fin du Moyen Âge (François Rivière, Université d’Evry-Val d’Essonne)

25 mars :         Des parcours singuliers des enfants de bourgeois faillis au XVIIIe siècle (Laurence Croq, Université Paris-Ouest-Nanterre)

Gestes et savoir-faire professionnels

8 avril :           Les savoir-faire dans la bonneterie (Andrea Caracausi, Université de Padoue)

22 avril :         L’apprentissage des gestes dans le monde verrier vénitien (Corine Maitte) / Les femmes perliere (Pierre-Niccolò Sofia, Université Nice-Sophia Antipolis)

13 mai :          Réflexions autour du travail nourricier: savoir-être et savoir-faire de nourrices (18e-19e siècles) (Clyde Plumauzille, Centre Roland Mousnier)

27 mai :          Les savoir-faire dans la production des poteries mexicaines (bucaros) au XVIIIe siècle (Sofia Navarro, Centre de recherches historiques)

(lieu à préciser)

10 juin :          Savoir-faire et distinction sociale dans le monde de la pêche vénitienne (Solène Rivoal, Institut National Universitaire Champollion, Albi)



Citer ce billet
François Rivière (2022, 15 janvier). Séminaire Produire la différenciation sociale: travail, savoirs et appartenances dans les villes d’Ancien Régime. Mondes du travail. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://afhmt.hypotheses.org/4076

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search