Le droit du travail en sociologue, Vincent-Arnaud CHAPPE et Jean-Philippe TONNEAU (Dir.)

Que faire du droit quand on est sociologue du travail ? Quelle place lui laisser à côté des pratiques et normes informelles ? Longtemps négligé car considéré comme relevant des seuls juristes, les évolutions récentes du travail et des modes de régulation rendent plus que jamais l’étude sociologique du droit du travail indispensable. Que ce soit pour analyser ses évolutions, la façon dont il participe à la constitution des relations de travail, dont il est utilisé, critiqué, détourné ou évite , l’analyse sociologique du droit du travail permet d’appréhender plus globalement l’évolution du travail et de ses règles. À partir d’analyses générales et d’études de cas empiriques, ce livre collectif démontre l’acuité et la pertinence du regard sociologique pour expliquer l’évolution et les pratiques sociales du droit du travail. Il invite à dépasser l’opposition entre normes formelles et informelles pour comprendre comment le droit, tel que les travailleurs et employeurs se l’approprient, participe à l’ordre social. Au-delà de la seule sociologie, il offre un point de vue original et stimulant sur les bouleversements en cours des mondes du travail et la remise en cause de son droit.

Éditeur : Presses des Mines ISBN : 978-2-35671-838-9. Prix : 29 euros. 196 p.
 Ont contribué à cet ouvrage :
Sarah Abdelnour, Anaïs Bonanno, Vincent-Arnaud Chappe, Claude Didry, Josépha Dirringer, Émilien Julliard, Romain Juston Morival, Michel Lallement, Arnaud Mias, Jérôme Pélisse, Maud Simonet, Jean-Philippe Tonneau, Camille Trémeau, Daniel Veron, Laurent Willemez

Table des matières (pour un sommaire plus détaillé, voir https://www.idhes.cnrs.fr/le-droit-du-travail-en-sociologue/)

Introduction – Faire de la sociologie du travail, prendre le droit au sérieux
Chapitre I – Le contrat de travail, une révolution symbolique

Chapitre II – D’un droit protecteur des salariés à un droit de l’entreprise.
Une sociologie historique du droit du travail aux XXe et XXIe siècles
Chapitre III – Retour sur un autre Code du travail

Chapitre IV – Quelle sociologie du droit pour étudier la décentralisation des
relations professionnelles ?
Chapitre V – Les syndicalistes, intermédiaires du droit du travail

Chapitre VI – Le droit du travail bousculé par les plateformes numériques :
fin ou renouveau du salariat ?
Chapitre VII – Le travail de l’interaction. L’activité d’intermédiation de
l’inspection du travail, du droit à l’organisation
Chapitre VIII – Expertiser les corps des agents et les milieux de travail.
L’intermédiation juridique dans les pratiques des médecins de prévention
Chapitre IX – Les tribunaux du travail gratuit: ce que requalifier veut dire

Chapitre X – Mobiliser le droit pour lutter contre les licenciements collectifs,
et après ? L’exemple de la fermeture de l’usine Renault Vilvoorde (1997-1998)
Chapitre XI – Des savoirs aux usages : les jeunes salariés à l’épreuve de
leurs droits
Chapitre XII – Les travailleurs sans-papiers aux frontières du droit du travail

Chapitre XIII – Droit et utopie : le travail à l’épreuve


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search