Les ouvriers en France 1700-1835

GuicheteauSamuel Guicheteau, Les ouvriers en France 1700-1835, Paris, Armand Collin, collection U, 2014, 272 p.

Présentation de l’éditeur :
Dès 1700, les ouvriers sont nombreux dans la société française. Hommes et femmes, ruraux et citadins, ils présentent une grande diversité et ne se sentent pas appartenir à une même classe : il existe donc des mondes ouvriers. Cependant les ouvriers développent au travail des pratiques comparables fondées sur la qualification et l’autonomie. Ils partagent aussi l’expérience de l’industrialisation, des Lumières, de la Révolution française et de celle de 1830. Cet ouvrage met en lumière le façonnement de l’identité des ouvriers et leur rôle dans les évolutions de la société française, du début du XVIIIe siècle à celui du XIXe siècle. En 1835, la question ouvrière est devenue essentielle. En nous présentant la genèse de la société industrielle, l’auteur nous donne des clés pour comprendre le monde du travail contemporain.

Samuel GUICHETEAU, agrégé d’histoire, docteur en histoire moderne, enseigne à l’Université de Nantes.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search