AAP 2015 Travail et souffrance au travail

image_LOGO-Gestes-003Appels à projet DIM-GESTES 2015
Réseau «domaine d’intérêt majeur » de la région Ile-de-France
Le réseau « Domaine d’intérêt majeur » de la région Ile-de-France constitué par le Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail (GESTES) lance des appels à projets sur le thème « travail et souffrance au travail », concernant :

  •  des thèses susceptibles de bénéficier d’un contrat doctoral
  • des recherches postdoctorales susceptibles de bénéficier d’une allocation
  • l’organisation entre octobre 2015 et décembre 2016 de manifestations scientifiques (colloques et séminaires)

Appel à candidatures pour les allocations post-doctorales : Lundi 15 décembre 2014, ouverture Lundi 9 février 2015, date limite d’envoi des dossiers, à minuit

Appel à projet pour le soutien financier à manifestations scientifiques :  Lundi 15 décembre 2014, ouverture 10 février 2015, date limite d’envoi des dossiers, à minuit7

Appel à candidatures pour les allocations doctorales : Lundi 15 décembre 2014, ouverture Jeudi 9 avril 2015, date limite d’envoi des dossiers, à minuit

Transmission des dossiers :

Merci de remplir les dossiers de candidatures mis à disposition sur le site www.gestes.net et de les envoyer complétés par mail au format .doc ET format. pdf, à :

gestes_coordination@ensae.fr
jerome.pelisse@uvsq.fr
loup.wolff@cee-recherche.fr
valerie.quiguer@ensae.fr

ET par courrier à

GESTES Campagne 2015
60 rue Etienne Dolet
92240 Malakoff

Appel à candidature pour des allocations doctorales 2015

Thématique : « Travail et souffrance au travail »

Le réseau « Domaine d’intérêt majeur » de la région Ile-de-France constitué par le Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail (DIM GESTES) lance un appel à candidatures pour des allocations doctorales sur le thème « travail et souffrance au travail ». Ce thème est défini plus précisément dans le document à télécharger sur le site.

Conditions d’éligibilité

Le laboratoire d’accueil et l’école doctorale (ED) doivent être localisés en Ile-de-France.

Le montant de la bourse est à minima de 1450 € nets mensuels. Chaque allocataire dispose en outre d’un financement de formations, participations à des colloques, déplacements, traductions et publications en lien avec sa recherche doctorale, dans la limite de 5 000 € pour la durée de l’allocation doctorale de 36 mois (3200€, pour 24 mois).

Les allocations sont financées à 100% et ne sont pas cumulables avec d’autres modes de financement (autre allocation de recherche, CIFRE,…). Les vacations universitaires liées à des missions d’enseignement, d’information scientifique et technique, de valorisation de la recherche, de conseil ou d’expertise (prévues dans le cadre du contrat doctoral si l’allocataire bénéficie de ce contrat) sont néanmoins admises mais ne seront pas prises en charge par la subvention régionale.

La durée des contrats est de 36 mois, sauf pour les candidats inscrits en 2ème année à la rentrée 2015, pour lesquels elle peut être de 24 mois (dans ce cas, le montant des coûts environnés est ramené à 3200€ pour les 24 mois de doctorat). Les allocations doctorales régionales sont compatibles avec le contrat doctoral.

Aucune condition de nationalité, ni d’âge n’est exigée.

Tous les candidats devront être titulaires, au plus tard le 30 septembre 2015, d’un Master 2, d’un DESS, d’un DEA ou équivalent. Ils devront s’inscrire en 1ère ou en 2ème année de doctorat à la rentrée universitaire 2015 – 2016 dans une école doctorale francilienne.

Sont exclus les candidats titulaires d’un doctorat ou ayant déjà bénéficié d’un financement doctoral (c’est-à-dire ayant commencé une thèse sans la mener à terme).

Le taux d’encadrement du directeur de thèse (HDR) ne devra pas excéder 8 doctorants (les co-directions comptant pour ½).

Appel à candidature pour des allocations post-doctorales 2015

Thématique : « Travail et souffrance au travail »

Le réseau « Domaine d’intérêt majeur » de la région Ile-de-France constitué par le Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail (DIM GESTES) lance un appel à candidatures pour des allocations post-doctorales sur le thème « travail et souffrance au travail ». Ce thème est défini plus précisément dans le document à télécharger sur le site.

Conditions d’éligibilité

Les recherches devront être menées dans un laboratoire francilien. Le laboratoire d’accueil doit être différent de celui dans lequel le candidat a réalisé son doctorat.

Le montant de l’allocation post-doctorale est à minima de 2100 € nets mensuels. Chaque allocataire dispose en outre d’un financement de formations, participations à des colloques, déplacement, traduction et publications en lien avec sa recherche doctorale, dans la limite de 1 500 € pour la durée de l’allocation post-doctorale.

Les allocations sont financées à 100% et ne sont pas cumulables avec d’autres modes de financement (autre allocation de recherche, CIFRE,…). Les vacations universitaires liées à des missions d’enseignement, d’information scientifique et technique, de valorisation de la recherche, de conseil ou d’expertise sont néanmoins admises mais ne seront pas prises en charge par la subvention régionale.

La durée des contrats est de 12 mois, non renouvelable.

Aucune condition de nationalité, ni d’âge n’est exigée. Tous les candidats devront être titulaires d’un doctorat, au plus tard le 10 avril 2015. Le rapport de soutenance ou, à défaut, les pré-rapports de soutenance seront exigés avant les auditions du 16 avril 2015.

L’allocation doit être un premier contrat de recherche post-doctoral en France. Est considéré comme un contrat postdoctoral tout contrat en CDD de recherche (ingénieur, ATER ou chercheur) de droit public ou privé d’au moins 6 mois proposé à une personne titulaire d’un doctorat.

Les candidats de retour de l’étranger sont donc éligibles dans le cas où ils n’ont jamais réalisé de post-doctorat en France après leur thèse.

Appel à projets pour l’organisation de manifestations scientifiques 2015

Critères de sélection

  • Caractère fédérateur pour la problématique du DIM (définie dans le document « Orientations scientifiques des appels à projets GESTES 2015 » à télécharger sur le site)
  • Proposer une thématique innovante, en ce qui concerne les objets concrets de recherche, les théories, les méthodes,…
  • Caractère pluridisciplinaire
  • Caractère international : faciliter l’appropriation par les chercheurs français des développements récents de la recherche internationale ; faciliter la mise à disposition des chercheurs étrangers de résultats récents de la recherche française ; contribuer à organiser le dialogue entre chercheurs français et étrangers.
  • Effort en direction d’une représentation équitable des deux sexes parmi les conférenciers et discutants invités.
  • Capacité à mobiliser aussi bien les seniors que les jeunes chercheurs, capacité à valoriser les travaux de ces derniers.
  • Edition d’actes selon les critères de publication scientifique.
  • Montant de la subvention demandée.

Critères d’éligibilité :

  • Avoir lieu en Ile-de-France ;
  • Etre portée par un laboratoire d’Ile-de-France, y compris ne faisant pas partie de la liste des laboratoires impliqués dans le DIM GESTES (voir liste sur www.gestes.net).
  • Le financement de la manifestation impliquera que le laboratoire, s’il ne l’est pas, devienne membre du réseau GESTES dans l’année qui suit.
  • Le laboratoire demandera son rattachement au GESTES.
  • Se tenir entre octobre 2015 et décembre 2016 ;
  • Le budget présenté doit comporter des co-financements, autres que la subvention demandée ;
  • Les tarifs d’inscription, de participation (s’il y a lieu) seront compatibles avec l’ouverture à un large public scientifique, y compris les doctorants.
  • Le conseil scientifique n’auditionne pas, en général, les porteurs de projet de manifestations scientifiques tout en se réservant la possibilité de le faire.