Séminaire franco-britannique d’histoire

 

Le séminaire franco-britannique est organisé par l’Université Paris-IV Sorbonne, en partenariat avec l’Institute of Historical Research (University of London), le CREA (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense) et le CICC (Université de Cergy Pontoise)
Organisateurs: Fabrice Bensimon, Emmanuelle de Champs, Jean-François Dunyach, Daniel Foliard, Stéphane Jettot, Frédérique Lachaud, Sandrine Parageau, François-Joseph Ruggiu

 

Les séances ont lieu, sauf indication contraire, le jeudi de 17h à 19h à la Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421.

Voir le carnet du séminaire

Jeudi 24 septembre : Alessandro Stanziani (EHESS), autour de son livre Sailors, Slaves, and Immigrants. Bondage in the Indian Ocean World, 1750-1914, Palgrave, 2014

Jeudi 8 octobre Daniel Woolf (Toronto), ‘The Organization and Experience of Time in Early Modern England’ (en collaboration avec l’UFR GHES de l’Université Paris-Diderot)

Jeudi 15 octobre Claire Délen (Paris IV), « “First name in biscuits”: production et consommation des biscuits Huntley and Palmers (1841-1976)  »

Jeudi 22 octobre : Franziska Heimburger (Paris IV): « “Mésentente cordiale”? Language in the Allied coalition on the Western Front of the Great War »

Jeudi 5 novembre : Séance sur les ressources numériques en histoire britannique, à l’intention des étudiants

Jeudi 12 novembre: Adam Budd (Edinburgh): “Patronage, Publishing, and the Circulation of Liberty: Thomas Hollis and His Catalogus Librorum Apud Andrew Millar, 1765”

Jeudi 19 novembre Aude Mairey (Lamop, CNRS), « La fabrique de l’anglais. Prologues et épilogues, 1350-1480 »

Jeudi 26 novembre : James Raven (Essex), “Lottery Lives: a comparative social history of gambling and the state lotteries in eighteenth-century France, Britain and Ireland”

Jeudi 3 décembre : Andy Wood (Durham), “The Ghost of Towneley Hall and the memory of enclosure in an English village, 1499-1818”

Jeudi 10 décembre : Laurence Dubois (Nanterre), « “Such  cheerful scenes”: loisirs et festivités à l’Asile de Hanwell, ou le divertissement au cœur du dispositif de soins (1839-1852) »

Jeudi 17 décembre : Anne-Julie Etter (Cergy) : « An object of desirable achievement » : l’East India Company et la conservation des monuments en Inde (fin XVIIIe – milieu XIXe siècle)

Jeudi 7 janvier 2016 : Mathilde Bertrand (Bordeaux 3), « Le mouvement community photography dans les années 1970 et 1980 : quelle approche méthodologique pour l’histoire de pratiques photographiques militantes ? »

Jeudi 4 février : Kathryn Gleadle (Oxford), “Juvenile agency and the making of political elites: subversion and the childhood archive of Eva Knatchbull-Hugessen (1861-95)”

Jeudi 11 février : Sam Turner (Newcastle), “The seventh-century monasteries of Wearmouth-Jarrow and the bones of the Northumbrian landscape”

Jeudi 18 février : Mark Knight (Warwick) sur la corruption au 18e siècle

Jeudi 25 février : Sophie Ambler (East Anglia) “The Statute of Pamiers and Magna Carta”

Jeudi 10 mars : Catherine Cox (University College Dublin), “Prisoners, reform and mental health in the nineteenth century”

Jeudi 17 mars: Selina Todd (Oxford), autour de son livre The People: the rise and fall of the working class 1910-2010 (London, John Murray, 2014)

Jeudi 24 mars : Lucy Delap (Cambridge), “Men, women’s liberation and guilt c. 1970-1990: thoughts on the history of emotions”

Jeudi 31 mars Paul Pickering (Australian National University), “Rethinking Australia after 1788: an island nation in a British world”

Jeudi 7 avril : Lawrence Goldman (Institute of Historical Research, London), “Founding the Welfare State: The Collective Biography of William Beveridge, R. H. Tawney and William Temple”

Jeudi 14 avril : Laurence Sterritt (Aix-Marseille), « La maladie, la mort, et au-delà : le corps comme témoin d’un catholicisme anglais en exil »

Jeudi 12 mai : Laura Tabili (Arizona), “‘To keep my living for time being’: strategies of makeshift in interwar Britain”

Jeudi 19 mai : Projection du documentaire « Britain’s Forgotten Slave-Owners » (David Olusoga 2015), suivie à 19h d’un débat avec Nicholas Draper et Keith McClelland, co-responsables du projet « Legacies of British Slave-Ownership” (University College London)


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search