Jarrige, François

Jarrige

François

Maître de conférences en histoire contemporaine

Université de Bourgogne

Centre Georges Chevrier – UMR CNRS 7366

UFR Sciences Humaines – Université de Bourgogne, Boulevard Gabriel, 21000 Dijon

francois.jarrige[at]u-bourgogne.fr

Page web personnelle

Thèse de doctorat :
« Au temps des « tueuses de bras ». Les bris de machines et la genèse de la société industrielle (1780-1860) », Thèse de doctorat d’histoire sous la dir. de Christophe Charle, Université Paris 1, 2007.

Thèmes de recherche :
Histoire du travail, des conflits sociaux, des techniques et de l’environnement, France-Europe, principalement le XIXe siècle.

Principales publications :
Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences, Paris, La Découverte. 2014.
– «Le travail et la question sociale dans l’Europe de 1830», in Sylvie Aprile, Jean-Claude Caron et Emmanuel Fureix (dir.), La Liberté guidant les peuples. Les révolutions de 1830 en Europe, Seyssel, Champ Vallon, 2013, p. 262-274.
– (avec M. Charpy) dir., « Penser le quotidien des techniques. Pratiques sociales, ordres et désordres techniques au XIXe siècle », Revue d’histoire du XIXe siècle, n°44, 2012/2, p. 7-32.
– « Le travail de la routine: autour d’une controverse sociotechnique dans la boulangerie française du XIXe siècle », Annales. Histoire, Sciences Sociales, mai-juin 2010, n° 3, p. 645-677.
Au temps des « tueuses de bras ». Les bris de machines à l’aube de l’ère industrielle (1780-1860), Rennes, PUR, coll. Carnot, 2009, 370 p.

Appartenance à d’autres associations savantes :
Membre du RUCHE (Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale)

Membre de comités de lecture ou scientifique de revues :
Membre du comité de rédaction de la Revue d’histoire du XIXe siècle, et du comité de lecture de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences Humaines.

Implication dans des programmes et projets de recherche :
Membre du projet de recherche ANR Utopie 19.