Bécot, Renaud

Nom* : Bécot

Prénom* : Renaud

Profession* : Maître de conférences en histoire contemporaine

Institution de rattachement* : Sciences Po Grenoble

Equipe de recherche principale* : PACTE (UMR5194)

Adresse postale personnelle : 17 rue Henri Le Chatelier, 38000 Grenoble

Adresse postale professionnelle : Sciences Po Grenoble / Bureau 57 / 1030 avenue Centrale / 38400 St Martin d’Hères

 Adresse électronique* (remplacer @ par [at]) renaud.becot[at]sciencespo-grenoble.fr

Page web (site ou blog) personnelle* : https://www.pacte-grenoble.fr/membres/renaud-becot

Téléphone mobile et/ou fixe : 06 15 01 28 01

 

Thèmes de recherche (en quelques lignes) dont périodes et zones géographiques d’intérêt, le cas échéant* :

Histoire sociale et environnementale des mondes du travail au second vingtième siècle. Après une thèse sur l’histoire des préoccupations environnementales dans les syndicats de salariés en France (ainsi qu’un travail comparatif, sur le même sujet, au Québec), deux chantiers de recherche en cours. Le premier est mené avec le collectif 350 tonnes et des poussières et porte sur l’histoire de la reconnaissance du risque-amiante dans la fonction publique. Le second porte sur les transformations des territoires et des mondes du travail pétrolier, en menant une étude sur les aires du raffinage de pétrole en Europe, depuis la construction de ces infrastructures jusqu’à la relative désindustrialisation de ces espaces.

 

Principales publications (max 5)* :

  • Renaud Bécot. Les valeurs de la santé. Des syndicalistes dans le gouvernement des risques industriels, 1966-1987. Sociétés contemporaines, Presses de Sciences Po, 2021, 121 (1), pp.29-56. ⟨3917/soco.121.0029⟩⟨halshs-03337958⟩
  • Renaud Bécot. L’environnementalisme ouvrier ou le syndicalisme émancipé du fordisme. Une approche transnationale dans les années 1968. Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier, Association pour l’histoire de l’étude du mouvement ouvrier, Lausanne, 2019, 35. ⟨halshs-02291271⟩
  • Renaud Bécot, Gwenola Le Naour. Un récit ouvrier sur la violence environnementale. La communication syndicale dans l’affaire de l’acroléine à PCUK Pierre-Bénite, 1975-1978. Sciences de la Société, Presses universitaires du Midi, 2018, Définir, domestiquer et communiquer sur les risques industriels, pp.13-29. ⟨4000/sds.5729⟩⟨halshs-01935661⟩
  • Renaud Bécot. Aux racines de l’action environnementale du mouvement syndical québécois, 1945-1972. Bulletin d’Histoire politique, Association québécoise d’histoire politique /VLB éditeur, 2015, 23 (2), pp.48. ⟨7202/1028883ar⟩⟨halshs-02275588⟩
  • Renaud Bécot. L’invention syndicale de l’environnement dans la France des années 1960. Vingtième siècle. Revue d’histoire, Presses de Sciences Po, 2012, 113 (1), pp.169. ⟨3917/vin.113.0169⟩⟨halshs-02919002⟩

 

Appartenance à d’autres associations savantes* :

  • Le RUCHE (Réseau universitaire de chercheur.es en histoire environnementale)
  • ESEH (European Society for Environmental History)
  • ASEH (American Socitety for Environmental History)
  • ELHN (European Labor History Network), Working Group Occupational Health and Safety History
  • AFHE (Association française d’histoire économique)

 

Membre de comités de lecture ou scientifique de revues* :

  • Revue Ecologie & Politique

 

Implication dans des programmes et projets de recherche (labex, anr, projet européen)* :

  • Programme ANR AmiEtat

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search